Mairie de la Canourgue - 04 66 32 81 47

Voir
l'Agenda

Auxillac

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La création du village résulte du démembrement de la commune de Salmon en 1826. Depuis 1972 Auxillac est une commune associée à La Canourgue. Le village d’Auxillac qui culmine à 650 mètres d’altitude s’est construit dans une vallée traversée par le Chardonnet, ruisseau qui prend sa source dans le hameau du même nom . La Chapelle fut construite en 1629, l’église paroissiale St Martin en 1826 et fut restaurée en 1921, grâce au financement de Mgr Charles de Ligonnès (évêque d’Auxillac). La commune vient de rénover son clocher et refaire l’extérieur en pierres apparentes ainsi que l’aménagement d’un espace convivial juste à côté.

 

Auxillac

 

Plusieurs villages et lieux-dits sont accrochés à cette ancienne commune.

Le Paven,  Salmon, Jarnelle, La Roquette,  Booz , Malbosc, Marijoulet                                       

12_Paven_Texte

16_Marijoulet_Malbosc_Texte

La Tieule, Flouret, Le Moulinet, Célets qui n’ont cessé de s’agrandir ces dernières années (50 enfants à l’école) .

Booz

Booz

La propriété de Booz jusqu’à la fin du 18ème siècle, faisait partie de Salmon et s’appelait Baux, du fait de sa localisation (en creux au bord du Lot, en-dessous du château de Montferrand). Monseigneur Charles de Ligonnès en devint propriétaire. Ancien maire d’Auxillac, qui lui doit aussi des constructions de fontaines et fours à pain (rénovés par la commune)

Les maisons en pierre s’étagent sur plusieurs niveaux et dominent l’Auberge du Moulin, ancien moulin appartenant à la famille de Céleste Albaret (épouse du chauffeur de Marcel Proust, qui fut au service de l’écrivain et devint sa confidente).

Récemment la commune a rénové sa roue à aubes, unique en cette région ainsi que le banc de scie qui l’entraîne, site exceptionnel qui détient encore les meules et le système pour faire la farine comme au temps de Céleste Albaret.

 

 

 

Jpeg

Auxillac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Corréjac

 

Hameau

 

Classé « Village historique », ce bourg fut frappé d’une des plus grandes catastrophes du 18ème siècle. C’est  ici qu’a commencé pour le Gévaudan la terrible épidémie de peste de 1720 – 1722. Plus de la moitié des habitants du village mourut (57 morts sur 109 habitants).

 

Pour plus d’Informations :

 

Parcours Découverte et Corréjac cliquer :

Auxillac

 

Contact
Place du Pré Commun
48500 La Canourgue
Tél : 04 66 32 81 47
Fax : 04 66 32 91 33